Promotion de l’art et de la culture sous toutes ses formes.

L’Arsène à été créé en 1992 grâce l’initiative d’artistes musiciens soucieux de faire partager leur passion et de l’exprimer en milieu rural.

L’Arsène, l’Association Culturelle des Montagnes, présente depuis près de vingt ans des concerts de musique actuelle, des représentations théatrales,du cinéma itinérant, pour le plus grand plaisir de la population locale.

Avec sa programmation variée tout le long de l’année, cette association de développement culturel, l’Arsène reçoit dans la salle des fêtes de Reilhanette un public nombreux, provenant d’un territoire s’étendant de Buis au Revest du Bion, de Séderon à Vaison.

L’ idée première était de mettre en place une structure d’expression de l’ art dans la région des hautes baronnies et du plateau d’albion. Il s’agissait d’organiser et de participer à des concerts et de permettre à quelques intermittents du spectacle vivant de travailler sur leur lieu de vie.

Le bureau mis en place à cette époque comptait un président, une secrétaire, un trésorier et cinq membres du conseil d’administration. Ensemble ils ont fait exister une activité culturelle qui s’articulait autour de l’organisation d’environ trois spectacles par an (musiques, théatre, danse ), la création de contrat emploi solidarité (2), la possibilité d’une formation professionnelle autour de la musique ( avec l’école de jazz de SALON DE PROVENCE) et enfin de promouvoir la capacité musicale des musiciens de la région. L’équipe est restée en place environ cinq ans et s’est essoufflée, faute de moyens humains et financiers. En effet l’arsène autogérait toutes ses activités. L’activité s’est maintenu jusqu’en 1997 grâce à la bonne volonté d’une personne,(Marie Leininger) l’association comptait alors une centaine d’adhérents.

En 1998 une nouvelle dynamique se forme, héritière de l’énergie l’arsène et prête à s’investir pour son développement. Il s’agit d’une douzaine de personne d’ages et d’origine socio professionnelle différente. Le but est d’être à l’écoute de la demande culturelle régionale et de lui proposer des spectacles de qualité. L’idée de promouvoir les artistes ruraux se mêlent de découverte extérieure, comme un croisement d’expression artistique représentait sous forme de saison musicale ouverte à tous public. L’Arsène organisent six représentations par an, le dynamisme ne cesse de se développer et les activités de se multiplier. En 2002 elle co-organise le festival «di lagramuso» à Montbrun les Bains, En 2004 la ville de LILLE , par le biais se la Maison folie de Wazeme, propose à l’association de travailler une semaine en résidence et de présenter ensuite son travail sur cinq jours de spectacles. Pour se faire six groupe d’activités ont étés créer ( art culinaire, art plastique,musique vivante, musique electronique et expression théâtrale) , groupe ne comptant que des artistes locaux. La confiance et le budget mis à disposition par la ville de LILLE ont fortement stimulé le développement de l’Arsène.En 2006 elle propose la découverte de cinéma d’auteur allemand, et, en même temps et jusqu’à aujourd’hui continnu de proposer 5 à 6 spectacles de musique actuelle «SMA».

de 1998 a 2010 cette équipe organisatrice(co présidé par Christelle Jouve et Laurence Gauchet) proposera plus 50 spectacles!!

L’association compte aujourd’hui 300 adhérents, 14 membres actif et un collectif d’artistes pluridisciplinaire d’environ 8 membres.

A l’aube de sa troisième décennie, une nouvelle équipe se met en place (animé par Fabien Feraud) toujours soucieuse de présenter une proposition musicale et artistique variée et de qualitée.L’Arsène étudie les conditions de pérennisation de son activité en recherchant un lieu lui permettant ainsi de développer un pole culturel et artistique offrant la possibilité aux artistes locaux de pouvoir répetéer leurs représentations dans de bonnes conditions. Un programme est déjà en cours:

ASSOCIATION L’Arsène; loi 1901 créer en 1992

N° SIRET 39079991400010

NAF 923 B

vous pouvez retrouver le détail des activités sur le site http://larsene.org

LES MOYENS FINANCIERS

Autofinancement général par l’association d’une soirée (contrat, repas,boissons etc); certains frais sont pris en charges par les membres (téléphone, courrier,déplacement), c’est le prix pour l’existence de cette entité … car la culture a un prix..
Subvention de la Comunauté de Commune des Hautes Baronnies.